En 23 ans de vie de couple, nous en avons partagé des lits, Loli et moi; du futon dans le sous-sol de ma mère aux étroits lits simples dans nos colocations géantes (nos kots) en Belgique, jusqu’à notre fameux lit rond qui faisait bien rire tous nos amis à cause de son look ultra 90’s (on l’a quand même gardé pendant 10 ans)!

Le dernier lit que l’on a acheté nous paraissait très bien au début; mais après quelques mois, il semblait contribuer aux maux de dos épisodiques de Loli et je m’y réveillais souvent un peu trop en sueur. Avec Loli sur le point d’accoucher, nous nous apprêtions donc à le remplacer, même si quelques mois plus tôt (too much info warning), par un beau 16 janvier de 2019, la magie combinée de l’amour et de la lune gibbeuse croissante y a fait bourgeonner un certain Charlie Cuzco… :0

Alors quand Casper, la compagnie de matelas et de produits pour le sommeil, nous a offert d’essayer un de ses matelas, nous avons sauté sur l’occasion! Conçus au Québec, sans produits chimiques nocifs pour l’environnement ou pour nous-mêmes, la brillante réputation des matelas Casper nous a fait espérer que cette fois serait la bonne. Parlant de brillante réputation, la compagnie renforce la sienne en offrant à tous ses clients de se faire rembourser s’ils ne sont pas satisfaits après 100 nuits! Nous avons donc décidé de faire le test aussi…

Eh bien cela fait exactement 100 nuits, ce matin, que nous dormons sur notre Casper Wave King (détail très important parce que passer d’un lit Queen à King est une des meilleures décisions que nous avons prises – si vous avez l’espace, on vous le recommande fortement), leur matelas le plus perfectionné qui allie tous les avantages des ressorts permettant une bonne circulation de l’air, des gels et de la mousse perforée perméable qui épousent tellement bien nos corps. C’est le modèle le plus frais, donc, avec sa housse infusée de laine contrant l’humidité; parfait pour ceux qui comme moi ont chaud en dormant… 100 jours et laissez-moi vous dire que nous ne comptons PAS renvoyer notre matelas, ni nos oreillers, Casper.  

J’ai depuis l’adolescence une drôle de relation avec le sommeil. J’ai longtemps pensé le dominer alors que je ne suis plus dupe, c’est bien lui qui dirige tout. D’abord, j’ai toujours été convaincu de pouvoir m’en passer sans la moindre conséquence sur ma capacité à traverser mes journées et mes semaines. De plus, il m’est toujours venu extrêmement facilement, n’importe où, n’importe quand, à la suite de 5-6 cafés quotidiens et même souvent un ou deux le soir. Très pratique pour faire le party, mais je commence à croire que mes capacités cognitives (et sans doute physiologiques également) en ont peut-être pâti plus que je ne l’ai toujours cru. 

Je lis actuellement un bouquin que j’avais mis sur ma liste de Noël et que madame, comme d’hab très avisée, m’a acheté: Why We Sleep, de Matthew Walker, et je vous dis que je remets les 20 dernières années de ma vie de nuit en question. Je ne l’ai pas terminé alors mon analyse plus exhaustive sera pour un autre jour, mais disons simplement que c’est paradoxal car dès que je lis ce livre, et ce n’est pas parce qu’il est ennuyant un seul instant, je me dis que je ferais mieux d’aller dormir à la place… ce qui me ramène à notre nouveau matelas Casper Wave. 

Avec fiston qui devait naître d’un jour à l’autre, nous savions que le sommeil allait être un élément clé de notre santé (et sanité) et que même si nous n’avions parfois que 30 minutes pour dormir pendant que notre nouveau patron n’avait pas besoin de notre attention complète, autant faire de ces 30 minutes un séjour sur un nuage. Plus les études sur la magie et la science du sommeil évoluent, plus l’on peut être certain d’une chose : bien dormir, ça change tout! Casper a fait de cette maxime un mantra et le succès de ses matelas, lauréats du sceau d’approbation “PTPA” (Parent Tested Parent Approved, une communauté de plus de 85 000 parents qui testent les produits) le démontre bien.

Ce n’est pas compliqué, plusieurs de nos meilleurs moments avec Charlie ont eu lieu dans le lit… quand on s’endort ensemble ou quand on fait la sieste (eh oui monsieur profite beaucoup de notre incapacité, pour l’instant, à lui dire non), quand on le console d’une terreur nocturne ou encore lorsqu’il se réveille et qu’automatiquement, nous voyant, se met à sourire et à nous faire fondre.

Ah oui… il y a aussi eu le shooting de son 1er costume d’Halloween! (Behind the scenes avec Joe the Pacifier)

À bien y penser, Charlie semble mieux dormir dans notre lit que dans le sien, et pas seulement quand on y est… Je ne peux compter sur mes doigts le nombre de fois où on l’a couché dans le grand lit parce qu’il ne voulait pas autre chose! Casper, on sait que vous faites des matelas pour chiens (et c’est génial), mais on pense que vous devriez aussi explorer le monde des petits… Si on se fie à notre poulet, ils pourraient vraiment en bénéficier!

En attendant le format bambino, sachez que les 3 modèles de matelas sont tous disponibles en 6 tailles et qu’ils se détaillent à partir de 491$ (modèle L’Essentiel, taille simple) jusqu’à 3146$ (pour le tout nouveau Casper Wave hybride King californien!). Ces prix incluent le rabais de 10% en cours jusqu’au 17 février que vous trouverez sur le site de Casper alors si cela vous intéresse, autant en profiter et faire ledit essai de 100 jours bientôt. 

Avec tout ça, je risque de ne pas avoir assez d’heures de sommeil… Alors, au dodo!

Jonathan (et Lolitta) xx

Comments

comments