garderlaforme-lolijoe

Quand Sports Experts m’a demandé de faire partie de sa campagne #garderlaforme dans le but d’inspirer les Québécois à bouger davantage, j’ai dit oui parce que j’étais la première à avoir besoin de motivation à ce niveau. Si je peux être honnête, à part faire du bixi et jouer à la balle-molle, je n’ai vraiment pas assez bougé cet été…

Bon, en même temps, avec tout ce qui se passe à Montréal pendant la saison estivale, il est difficile d’être discipliné, ou plutôt, il est facile de se trouver des excuses… Mais l’été est terminé et il n’y a pas de meilleur moment pour s’entraîner à l’extérieur! Il ne fait plus trop chaud (parce que courir à 35 degrés c’est pas génial) et c’est actually agréable de sortir de la maison pour profiter des dernières belles journées avant de se mettre en mode hivernation!

Quand j’avais recommencé à m’entraîner il y a quelques années, mon coach croyait dur comme fer à l’entraînement haute intensité fractionné (ce qui signifie alterner une série d’exercices de forte intensité avec une période de repos assez courte) et à l’importance d’apprendre à s’entraîner avec ce qui nous entoure, et donc dans n’importe quel environnement. Pour lui, cela diminuait le risque d’utiliser l’excuse de ne pas vouloir aller au gym tout le temps. Et il avait raison!

Ceci étant dit, il faut encore s’y remettre… et comme je le disais plus haut, l’automne est la parfaite saison pour ce faire!  J’adore me balader avec Joe dans notre quartier. Généralement, on va faire des courses au Marché Atwater et on fait un petit arrêt chez mon frère pour voir notre nièce… Samedi dernier, on a fait la même chose, mais on en a aussi profité pour faire un petit circuit d’exercices dans deux parcs pour enfants du quartier.

Si vous avez déjà peur à l’idée de ne pas être assez créatif pour imaginer des exercices sans “machines”, sachez qu’il ne faut absolument pas se compliquer la vie. Pour notre part, on a simplement travaillé les abdos avec des redressements assis en suspension, fait des push-ups inversés et travaillé les triceps à l’aide d’un banc de parc. On s’est ensuite dirigés vers le terrain de baseball pour quelques sprints avant de terminer avec un peu plus de cardio sur les estrades.

garderlaforme-joe garderlaforme-loli

Et ça a fonctionné! Non seulement on a passé une très belle matinée, mais l’entraînement ne nous a pas semblé une corvée et surtout, on a envie de recommencer. Si je peux vous donner quelques conseils après cette expérience très positive, je vous dirais:

  1. Trouvez quelqu’un avec qui vous entraîner (c’est tellement plus motivant)
  2. Offrez vous un petit treat après l’effort (comme un délicieux juice + chocolatine)
  3. Profitez-en pour redécouvrir votre quartier (& découvrir des endroits Instagram-worthy pour vos photos)

garderlaforme-recompense

D’ailleurs, on vous invite à partager vos spots d’entraînement préférés sur Instagram en utilisant le #GarderLaForme et en identifiant @sportsexperts. Vous pourriez gagner une carte cadeau de 100$ à dépenser en magasin! Si vous êtes plus Facebook, partagez simplement votre photo sur la page de Sports Experts en commentaire sous nos photos!

Bonne chance… et surtout, bon entraînement!

Loli (et Joe) xx

—–

Photos: Gaëlle Leroyer

Veuillez noter que cet article a été commandité par Sports Experts. Les opinions exprimées sont toutefois les miennes.

Comments

comments

Article précédentChouette, il pleut!
Article suivantBella Hadid, 14 octobre 2016
Lolitta a décidé qu'elle allait devenir journaliste de mode à 14 ans (en regardant Jeanne Beker à Fashion Television) et elle a tout fait en son pouvoir pour que ce rêve se réalise. Ce qu'elle ne savait pas c'est que cette passion allait la conduire à fonder son blogue! À travers FashionIsEverywhere, Lolitta espère prouver que la mode est partout et qu'elle est accessible à tous, peu importe notre budget ou notre silhouette. Quand elle ne blogue pas, elle adore voyager, manger et passer du temps avec sa famille… et surtout sa petite nièce Mila!