Denis Gagnon // Fashion Preview // PE 14.15 – FW 14.15 from Denis Gagnon on Vimeo.

Même si la présentation de Denis Gagnon s’est terminée sur un rideau noir qui en tombant sur la scène venait de nous enlever la collection automne-hiver 2014-15 du designer, qu’on admirait béatement depuis quelques minutes… tous les invités, j’en suis certaine, sont repartis de la première édition de Fashion Preview avec un espoir renouvelé en notre mode.

Car il faut le dire, depuis quelques temps, ce sont surtout des mauvaise nouvelles qui nous arrivent: la Semaine de Mode de Montréal annulée, Duy qui ferme son atelier…. Heureusement donc que certaines personnes comme Emanuela Lolli -ou encore les stylistes Nancy Richard et Geneviève Allaire avec D Moment- ont décidé d’organiser des évènements permettant à nos créateurs de continuer à présenter leur collection et d’exposer leur créativité.

Vous pouvez dire que je suis naïvement optimiste, mais c’est à mon avis cette créativité, pour laquelle la mode québécoise est reconnue à travers tout le Canada, qui nous permettra de sortir de ce moment sombre. L’auteur, professeur et poète Julia Cameron disait “Creativity – like human life itself – begins in darkness.” Et il est encore plus facile de comprendre son propos après avoir été témoin de la présentation de Denis Gagnon…

g20 g22  g25

Cette présentation m’a aussi permis de comprendre pourquoi, chaque fois qu’on me demande qui est mon designer canadien préféré, je réponds Denis Gagnon. L’explication est pourtant toute simple: l’émotion!

Le défilé automne 2009 dans l’usine Fullum & Holt, la collection de robes en franges pour le printemps 2011 dans la verrière du Musée des Beaux-Arts de Montréal ou encore “Denise au jardin”, sa collection toute en candeur et légèreté présentée chez Birks pour le printemps 2012, ont comme dénominateur commun une émotion qui va au delà du vêtement.

Dans le fond, c’est aussi pour cela que j’aimais autant Alexander McQueen. Ces créations étaient certes magnifiques, mais c’est Kate Moss en hologramme, Shalom Harlow vaporisée de peinture en direct sur la scène ou encore sa passerelle remplie d’eau qui m’ont marquée à jamais. Je n’ai d’ailleurs plus la même fascination pour la marque depuis l’arrivée de Sarah Burton à la création, alors qu’elle respecte parfaitement l’esthétique du défunt designer.

Mais revenons à Denis Gagnon et sa fresque vivante pour l’automne-hiver 2014-15…

g7

Cette saison, le créateur nous a offert une collection royale où de luxueux velours ornés de pierreries côtoyaient d’envoutantes fourrures d’alpaga teintes. Côté silhouettes, j’ai beaucoup aimé les manteaux cocons et les pantalons sarouel qui me rappelaient le style de Paul Poiret, modernisé grâce à la touche sportswear, présente dans les collections de Denis depuis maintenant quelques saisons.

g8

La coiffure et le maquillage, mettant en vedette une superbe lèvre rouge, complémentaient parfaitement la collection. Je tiens aussi à souligner le travail des mannequins de l’Agence Dulcedo… les filles étaient vraiment superbes!

g1

La mise en scène façon fresque était absolument parfaite pour transmettre la vision d’ensemble de la collection, mais il était plus difficile de s’attarder aux détails de chacunes des tenues. Voici donc le look book complet pour satisfaire notre curiosité…

DenisGagnon-Fall14-1

[nggallery id=53]

Lolitta xx

—–

Photos Fashion Preview: Sébastien Laloy / photos look book: Sylvain Blais pour Denis Gagnon

Comments

comments