Si vous faites partie de ceux qui étaient tristes d’apprendre que Le Château fermait officiellement ses portes, je suis trop heureuse de vous dire que la marque montréalaise sera officiellement de retour le 16 novembre prochain!

Je fais un petit retour en arrière pour vous rappeler le fil des événements… Complètement assommé par la pandémie, Le Château avait déclaré faillite en octobre 2020, après 61 ans d’existence! Résultat : fermeture des 123 boutiques et perte de 1400 emplois. Puis en juin, on apprenait que Suzy Shier (groupe YM) avait racheté la marque. Non seulement Le Château n’allait pas disparaître, mais il allait demeurer au Canada et même conserver son bureau-chef à Montréal… ce qui signifiait également qu’une quarantaine de personnes allaient retrouver leur emplois.

Ce qui nous ramène au 16 novembre et à la première collection du nouveau Le Château, qui comprendra 50 robes de soirée… juste à temps pour la saisons des fêtes (et la réouverture complète des bars + boites de nuit;) Cette première capsule Holiday sera uniquement disponible en ligne, mais à partir du printemps prochain, on devrait également retrouver des pop-up Le Château à l’intérieur de certaines boutiques Suzy Shier! Côté prix, on parle d’une gamme se détaillant entre 50$ et 150$, avec une grande majorité de modèles en dessous de 100$.

L’avenir me dira si j’ai raison, mais je crois que les conditions sont parfaites pour que la ligne ait du succès. Non seulement la collection complètera à merveille l’offre de Suzy Shier, qui ne propose pas de robes de soirée… mais elle arrive alors que nous sortons de presque deux années de pandémie qui ont bouleversés nos vies sociales. Je ne sais pas pour vous, mais j’ai hâte de mettre un petite robe scintillante pour aller danser, et encore plus hâte aux partys de fêtes!

Je vous laisse avec un petit aperçu de la collection à travers mes coups de coeur…

Les robes de la collection Holiday seront disponibles sur le site Le Château dès le 16 novembre et se détailleront entre 56$ et 150$.

Lolitta xx

Comments

comments