Fantasia est clairement l’un des plus excitants festivals montréalais, comme en attestent son public en constante croissance (plus de 100 000 par année) et les éloges qu’il se mérite sur le circuit international des festivals de films de (tout) genre. L’ambiance dans les projections est inégalée grâce au public le plus fidèle et geeky qui soit. C’est du bonheur en salle garanti.

Mais pour une rare fois, je vous fais ici des suggestions culturelles que je ne suivrai pas car je suis un grand trouillard et la moitié de mes recommandations ci-dessous semblent beaucoup trop effrayantes pour que j’aille me mettre dans une salle, me cacher les yeux et rappeler cela à quiconque m’accompagne, que ce soit ma femme ou mes potes.

Mardi 30 juillet

Je commence par un film français que mon cœur pourra accepter : Jessica Forever, qui a connu un franc succès au TIFF l’an dernier et qui est très attendu à Fantasia pour sa première québécoise (c’était “Le film le plus attendu de l’année” selon Les Cahiers du Cinéma). Avec l’ensorcelante Aomi Muyock, que l’on a vue (et désespérément aimée) dans LOVE, de Gaspar Noé.

Malheureusement pour les âmes sensibles, ma prochaine suggestion est le tout premier film d’horreur tunisien, Dachra, en première canadienne. Et malgré mon appréciation du cinéma tunisien ces dernières années, je vais devoir passer mon tour. Regardez juste ce regard ma foi du bon dieu… Cannibalisme et sorcellerie se côtoient et se confondent dans ce récit digne des cauchemars les plus paralysants de votre enfance. Fans du genre, ne ratez pas cela. Moi je passe au suivant. 

Petit cadeau de Fantasia et de la Cinémathèque québécoise : le film culte The Crow avec Brandon Lee, en 35mm présenté par Panorama-cinéma!!

Pour célébrer les 25 ans du film The Crow, nous vous offrons la situation idéale: assister à une rare projection d’une très belle copie 35mm du film. La meilleure façon d’apprécier toutes les qualités visuelles de cet opus esthétique. Adapté d’un comic book underground de James O’Barr, ce film hyper stylisé possède un look qui rappelle régulièrement ceux du Blade Runner de Ridley Scott ou du Batman de Tim Burton, mais doté d’une ambiance beaucoup plus sombre. Cette histoire surnaturelle d’un musicien revenu des morts pour venger sa mort et celle de sa fiancée n’est plus à raconter tellement le film fut un succès et a généré un culte persistant depuis sa sortie en 1994. Venez découvrir ou redécouvrir cet incontournable dans son format original afin d’en admirer les magnifiques contrastes de chacun de ses plans.

Mercredi 31 juillet

Il n’est pas trop tard pour attraper quelques-uns des films primés à #Fantasia2019? Notamment The Fable, demain mercredi à 18h35!

Le Jury Action! a décerné son grand prix à ce dernier long-métrage de Kan Eguchi en le décrivant ainsi : “Une interprétation rafraîchissante du classique film d’assassins japonais, THE FABLE est une fusion parfaite d’action puissante et d’humour charmant.”
Infos et billets → bit.ly/2YgEkXm. Au cas où vous aussi chercher autre chose que de l’épouvante quand vous allez au cinoche.

Par contre on retombe vite dans l’horreur, au grand plaisir (*tousse malsain *tousse*) de plusieurs, avec The Lodge, projeté juste après, mercredi toujours, à 21:15.

“Scary as hell… the next great horror film is here” – Chris Evangelista. SLASHFILM

“A relentless, mind-bending nightmare” –  Perri Nemiroff, COLLIDER

“Nerve-shredding” – Tim Grierson, SCREEN DAILY

Prévoyez le coup

La programmation se poursuit jusqu’au 1er août, n’hésitez pas à aller y jeter un coup d’œil même si j’arrête pour ma part ici. 

Plus de 100,000 spectateurs ont fréquenté Fantasia en 2018 pour la neuvième année consécutive, contribuant à un nombre record de films présentés à guichet-fermé donc assurez-vous peut-être que les films que vous choisissez dans les prochains jours ne seront pas complets. Vous pouvez faire cela en regardant le mur de la page Facebook du Festival ou sur le grand panneau dans le hall principal de l’université Concordia, qui sert de QG au Festival.

Au plaisir de vous croiser (ou pas, selon votre genre de film de genre).

Joe

Comments

comments

Article précédent3 looks parfaits pour la saison des mariages
Article suivantLes 32 plus beaux looks au Festival Osheaga
Jonathan a eu la piqûre mode tardive, à force d’accompagner sa blonde (brune, rousse, rose) Lolitta dans ce monde en perpétuel mouvement qui lui a permis de faire de fascinantes rencontres et découvertes. Passionné d’écriture et grand amateur d’art et de culture, Jonathan signe les articles culturels du blogue. Il est aussi le chroniqueur mode et beauté masculine de Fashion Is Everywhere, et se compte bien chanceux d’être le seul gars de l’équipe, entouré de quatre extraordinaires collaboratrices. Il est aussi le réviseur et traducteur du blogue... faque s’il y a une faute, c’est de sa faute! Ah oui! Il trippe golf ;)