Le selfie n’a pas toujours bonne réputation. La traduction française d’égoportrait est d’ailleurs définie ainsi sur le site de l’office québécois de la langue française : le terme égoportrait est formé de égo-, « soi-même », et de portrait. Il souligne le côté égocentrique et la valorisation de soi-même qui peuvent être caractéristiques de ce type d’autoportrait. Pas exactement positif…

Pourtant, un selfie peut-être très puissant, et c’est le message qui est véhiculé dans la dernière campagne Apple pour son iPhone X. Quand je l’ai vue pour la première fois, je l’ai évidemment trouvée très belle à cause de sa diversité, mais la photo qui m’a vraiment interpellée est celle de Nalie Agustin. Pour ceux qui ne la connaissent pas, Nalie est une montréalaise de 29 ans qui est atteinte d’un cancer du sein métastatique. Depuis l’annonce de son premier cancer il y a 5 ans, elle documente son combat à travers sa chaîne YouTube et ses réseaux sociaux.

J’ai la chance de connaître Nalie depuis cette époque, et j’ai toujours admiré la franchise avec laquelle elle partage son expérience. Elle est forte, courageuse et résiliente, mais elle est aussi vulnérable et n’a pas peur de dire qu’elle a peur! Pour elle, les selfies sont puissants car ils lui ont permis, non seulement d’accepter ces différents sentiments, mais aussi de s’accepter elle-même. Comme vous le savez peut-être, j’ai aussi eu un cancer, mais je n’ai jamais voulu qu’on me prenne en photo pendant la maladie. Mon raisonnement était que je ne voulais pas avoir de preuves en images de ma souffrance, mais avec le recul, je n’arrivais tout simplement pas à accepter la situation. Je comprends donc exactement ce qu’elle veut dire.

Nalie m’a aussi confié que revoir son parcours des dernières années à travers les photos qu’elle a partagé sur Instagram lui permettent de réaliser tout le chemin parcouru. Et du chemin, elle en a parcouru! Aujourd’hui, elle a lancé le Nalie Show, dans lequel elle reçoit des invités inspirants toutes les semaines. L’objectif est de nous faire réaliser que peut importe ce qui nous arrive, rien n’est impossible!

Au Québec et en Ontario, le selfie de Nalie est aussi devenu un billboard. Je lui ai demandé comment ça la faisait sentir de se voir dans une affiche plus grande que nature? Elle m’a répondu que ça la rendait évidemment très fière, mais que ça prouvait avant tout qu’il était possible d’être reconnue en étant soi-même… et que ça c’était merveilleux!

Je ne connais pas les histoires des autres personnes choisies pour cette campagne, mais en regardant leurs photos, je demeure époustouflée par les selfies qu’on peut faire avec le Portrait Mode du iPhone X! Et je vous parle d’expérience car depuis que je l’utilise, disons que la qualité de mes selfies a atteint un autre niveau! Avant de vous laisser découvrir le reste de la campagne, voici deux des mes portraits perso…

Alors, que pensez-vous de la campagne?

Lolitta xx

Comments

comments