Certaines histoires vous vont droit au cœur. Pour moi, celle du projet Estelle et Lucille en fait partie.

team

Cette compagnie de tricot nouveau genre a été lancée officiellement en ligne à la mi-septembre par Marianne Charbonneau et Sophie Michaud-Bélanger. Leurs nombreuses affinités et le fait qu’elles aient perdu toutes deux leurs grands-mères  affectées par la maladie d’Alzheimer les ont incitées à collaborer ensemble.

foulard3

Le concept est simple! Rallier l’expertise en tricot des grands-mères de Québec à la connaissance des tendances de Marianne, architecte et Sophie, styliste. Les jeunes femmes fournissent aux grand-mères des patrons contemporains, de la laine de qualité, et des aiguilles afin qu’elles puissent tricoter des pièces uniques. Celles-ci n’ont aucune pression vis-à-vis la production et 25% du prix de la vente des tricots est remis à la Société Alzheimer de Québec. Un petit cachet est remis aux grand-mères et le restant est réinvesti dans la laine.

bandeau

Pour avoir vécu moi-même la perte d’un proche relié à la maladie d’Alzheimer, je crois que la recherche doit être poursuivie afin de trouver une cure le plus rapidement possible.

De plus, avec la population vieillissante et vivant dans la solitude, une initiative de ce genre permet une valorisation incroyable du savoir-faire de nos ainés.

foulard

Une nouvelle collection de tricot en alpaga sera disponible dès le début du mois de décembre. Marianne et Sophie seront présentes au Salon Nouveau Genre les 6 et 7 décembre afin de vous la présenter. Elles souhaitent également élargir leurs collections dans des produits pour enfants et des accessoires pour la maison.

coussin

Maude xxx

Comments

comments