Tout au long du mois de novembre, le Centre PHI présente Rad Hourani sous toutes des coutures: 5 ans de création unisexe. Une rétrospective artistique multidisciplinaire de la vision unisexe du créateur d’origine jordanienne et syrienne, qui avant de présenter ses collections à New York et Paris, vivait et travaillait à Montréal.

Cinq ans après avoir lancé sa marque éponyme, Rad Hourani est présent dans 30 pays et 130 boutiques et galeries à travers le monde. Il est aussi le premier créateur canadien à être entré dans le cercle très prisé de la haute couture parisienne et à y avoir présenté une collection unisexe. Mais aujourd’hui, il revient à Montréal pour nous donner la chance de célébrer -en bonne et due forme- son talent et sa vision.

J’ai eu la chance de m’entretenir avec lui il y a quelques semaines pour parler de l’exposition. Voici ce qu’il avait à me dire…

Comment le projet est-il né?

Ça fait 6 ans que je veux faire un évènement à Montréal, mais je ne voulais pas faire un défilé de mode parce que je ne me considère pas seulement designer de mode. De la même façon que je ne voulais pas faire une expo photos parce que je ne me considère pas uniquement photographe. En fait, je voulais faire quelque chose de complet, dans lequel je pouvais exprimer ma vision à travers plusieurs disciplines. C’est à ce moment que j’ai rencontré la fondatrice du Centre PHI, Phoebe Greenberg. Quand elle m’a expliqué ce qu’était le centre, la collaboration est devenue une évidence. C’était un mariage parfait!

À quoi peut-on s’attendre?

À découvrir ma vision unisexe à travers le cinéma, la musique, l’art et aussi le pop-up shop qui sera ouvert tout au long du mois de novembre, et pour lequel j’ai préparé une collection qui sera disponible en édition limitée. J’ai également invité des artistes (principalement Montréalais) à faire des collaborations unisexes. Je pense entre autre à l’architecte Gilles Saucier qui a créer des objets RAD, le chorégraphe Edouard Lock qui a fait une chorégraphie unisexe que j’ai filmé, les peintres Leela Sun, Renata Morales et Jessica Wee, qui ont fait des tableaux unisexes. Il y a aussi des musiciens comme Pierre Lapointe, Chris Garneau, Mekele et Jack Green, qui ont fait des compilations de musique exclusives et qui se produiront au Centre PHI.

Une exposition comme celle-ci aurait pu être l’occasion idéale de mettre tous les projecteurs sur Rad Hourani, mais tu as décidé de collaborer avec d’autres artistes… Pourquoi?

Parce que je trouve qu’il y a quelque chose de beau dans le partage et que j’avais envie de montrer le talent d’ici. C’est aussi une réflexion sur ce que je suis comme personne et ce qu’est le Centre PHI… On veut tous deux promouvoir l’art et la créativité dans toutes ses formes.

La collection qui sera disponible au pop up shop a-t-elle été créée exclusivement pour l’évènement? 

Oui, elle a été assemblée spécialement pour le Centre PHI, mais elle est composée de pièces essentielles des archives RAD, comme le manteau d’hiver puffy ou le sac de tous les jours. Et puis il y a le veston interactif (NDLR: dans lequel se dissimulent des caméras digitales qui capturent des images de ceux qui la regardent pour ensuite les projeter sur un écran) que j’avais créé pour le Modern Tate Museum à Londres. L’expérience de la boutique éphémère classique devient donc également une expérience interactive.

Pourquoi devrait-on visiter l’exposition?

Parce que tout le monde devrait connaître le Centre PHI, parce que c’est un centre important dans l’art et la culture! Pour ce qui est de mon expo… vous devriez venir pour voir l’art sous toutes ses formes. En plus, c’est gratuit!

—-

J’ai eu la chance de visiter l’exposition lors de son vernissage, le 1er novembre dernier, et je peux vous dire que ça vaut le déplacement! Je suis une grande admiratrice de Rad Hourani depuis que j’ai découvert son travail et l’expo nous transporte dans le coeur de sa vision en nous en montrant l’essence. Un rdv à ne pas manquer!

Lolitta xx (pssst… découvrez mon look pour la soirée ici)

L’exposition est présentée jusqu’au 30 novembre au Centre PHI (407, rue Saint-Pierre, Vieux-Montréal) et l’entrée est gratuite. Le centre présentera aussi quelques événements spéciaux durant le mois:

Dialogue avec Rad Hourani, 8 novembre à 18h. Gratuit et ouvert au public. Réservez votre place ici.

Concert intime de Pierre Lapointe (1ère partie: Chris Garneau), 14 novembre à 21h, 40$.

Soirée de clôture avec Jacques Greene (1ère partie: Mekele), 29 novembre à 22h, 15-20$.

Comments

comments