Il y a quelques semaines, Incognito a invité quelques blogueuses à se rassembler… non pour une présentation, ni un lunch ou quelques cocktails, mais pour parler de règles!

Hmmmm, comme je ne suis pas la plus à l’aise pour parler de sujets intimes, j’ai d’abord hésité, mais comme l’objectif était d’ouvrir la discussion et de faire tomber les tabous… c’était un peu difficile de dire non! En écoutant les filles partager leurs points de vue et leurs anecdotes, j’ai réalisé que j’avais une position très ambiguë face aux règles.

D’un côté, ça me gêne vraiment… À 37 ans, je suis encore du genre à demander un tampon à une copine tout bas ou à traîner mon énoooorme sac jusqu’aux toilettes pour que personne ne comprenne ce qui se passe (ou les deux). Je me sens même mal de prononcer le mot s’il y a des hommes autour. Bref, je suis un peu comme une pré-ado!

Et puis il y a la haine… parce que je fais partie de celles qui vivent leur cycle menstruel à fond! Tous les mois, deux jours avant mes règles, je suis à fleur de peau et tout me donne envie de pleurer. Ma première victime est évidemment mon chéri, mais Lauriane a aussi été aux premières loges de quelques sautes d’humeur (sorry & sorry). Et comme si je ne donnais pas assez avec mon SPM, j’ai aussi droit au SM… qui me cloue au lit (au ou sofa) pendant ma première journée de règles. Disons que ce jour-là, je prendrais bien congé de la vie! 

Vous pensiez que j’avais fini? Eh bien non, je fais également partie de celles qui enflent et prennent une taille de plus au niveau du ventre. Alors les skinny jeans, robes moulantes, leggings de sport ou tout autre vêtement ajusté, c’est non! Pour quelqu’un qui voit chaque jour comme une occasion de porter un nouveau look, c’est pas top…

Pourtant, malgré tous ces facteurs, je suis vraiment heureuse d’avoir mes règles! Il y a 7 ans, quand j’ai eu un cancer et m’apprêtais à commencer la chimiothérapie, mon oncologue m’a référée à la clinique de fertilité pour un prélèvement d’ovules, au cas où mes menstruations ne reviennent plus après les traitements. Sur le moment, j’avais beaucoup trop d’autres préoccupations pour réaliser l’ampleur de cette phrase, mais aujourd’hui, savoir que je peux considérer avoir un enfant naturellement est le plus beau des cadeaux.

Wow! C’est fou tout ce que j’avais à dire sur le sujet finalement… et comme je ne veux pas vous laisser sur des mots aussi intenses, je vous invite à découvrir la carte de féminité que j’ai créée en collaboration avec Incognito. Pas besoin de vous dire qu’elle est reliée à la mode…

Incognito en a créé plein d’autres pour nous permettre d’exprimer avec humour comment on se sent quand on est dans notre semaine. Si ça vous dit, allez les voir sur le site avotrefacon.ca et dites-moi quelle carte s’applique le mieux à vous. En commençant par Josiane & Carolane Stratis de Ton Petit Look… les filles, j’ai très hâte de voir la carte que vous avez créée!

Lolitta xx

—————–

Veuillez noter que cet article a été commandité par Incognito. Les opinions exprimées sont toutefois évidemment les miennes.

Comments

comments