Il y a quelques semaines, Microsoft m’a invité à rencontrer la designer torontoise Hayley Elsaesser et à voir son défilé Automne-Hiver 2018-19, dans le cadre de la Toronto Fashion Week. Quel est le lien entre Hayley et Microsoft, vous allez me demander?

Et bien c’est tout simple, la créatrice n’est pas seulement une fana de mode, elle est aussi très (très) friande de technologie… et utilise le Surface de Microsoft pour dessiner ses collections. La collaboration entre les deux partenaires a commencé l’année dernière quand Hayley avait participé à un panel sur l’utilisation de la technologie dans la création de mode. Depuis, leur lien s’est intensifié et la designer a non seulement créé l’entièreté de sa dernière collection avec le nouveau Surface Book 2 (et le Stylet Surface), mais elle a aussi participé à un tournage très spécial avec Microsoft… 

L’objectif était d’utiliser les possibilités de la réalité mixte pour recréer l’univers de Hayley Elsaesser et ainsi nous permettre d’entrer dans sa tête pendant son processus de création. J’ai pu tester l’expérience lors de mon passage à la boutique de la designer à Toronto, et je dois vous avouer que j’ai été impressionnée. Non seulement de voir une Hayley virtuelle m’accueillir dans sa boutique, mais surtout de réaliser toutes les possibilités que cette technologie pouvait offrir. Je me voyait déjà visiter et magasiner dans des petites boutiques à l’autre bout du monde, sans quitter mon salon…

J’ai aussi longuement discuté avec Hayley à propos de son processus de création grâce à la technologie, et elle m’a confié qu’elle ne pourrait jamais retourner au papier-crayon. Non parce qu’elle n’aime pas dessiner de la façon traditionnelle, mais il y a une plus grande liberté et un droit à l’erreur quand on utilise un ordinateur. “Quand je dessine directement sur mon Surface, je peux garder toutes mes ébauches, puis les reprendre pour en modifier certains aspects, sans devoir refaire le dessin en entier. C’est une économie de temps incroyable”. Entendre la créatrice parler de son processus avec autant de passion était une belle preuve de l’authenticité de cette collaboration… ce qui n’est pas toujours le cas. Je n’ai pas filmé notre interview, mais je vous invite à écouter Hayley lors de sa participation au panel sur le design et la technologie dont je vous parlais plus haut (cliquez sur l’image pour visionner Le Facebook Live).

Comme je le disais en introduction, la seconde partie de cette belle invitation était d’assister à la présentation du défilé automne-hiver 2018-19 de Hayley Elsaesser, entièrement créée sur le Surface Book 2. Intitulée Cosmic Dread, la collection était principalement inspirée par le futur, la technologie et les monstres de l’espace. Fidèle à la signature de la marque, les vêtements étaient colorés et ornés des imprimés ludiques qui ont fait la renommée de Hayley (Miley Cyrus lui a déjà commandé un look sur-mesure à porter pour l’émission The Voice)! Ceci étant dit, je vous laisse découvrir la collection…

Georges Pimentel pour Toronto Fashion week

Comme vous avez pu remarquer, le casting de mannequins célèbre haut et fort la diversité… et c’est une autre des facettes de Hayley que j’adore! J’étais particulièrement contente de voir que le rappeur montréalais Nate Husser (que vous connaissez peut-être grâce à sa collaboration avec Charlotte Cardin sur la chanson Like It Doesn’t Hurt) faisait partie des mannequins cette saison. 

Dernier point techno-mode à noter… Hayley a utilisé un tissu qui s’appelle Alcantara dans certains looks de sa collection. Pourquoi est-ce intéressant? Tout simplement parce que c’est la même matière qu’on retrouve sur les claviers/couvertures du nouveau Surface Pro. Cool, non!

Photo : Ryan Emberley

Ne me reste plus qu’à vous inviter à suivre Hayley sur Instagram (@hayleyelsaesser) pour en découvrir plus sur son univers éclaté!

Lolitta xx

Comments

comments