Après le succès d’Anna Karenina, présenté en 2015, le fougueux chorégraphe russe Boris Eifman est de retour aux Grands Ballets de Montréal, cette fois-ci afin de proposer une adaptation du monument littéraire Requiem. L’oeuvre, de la poète russe Anna Akhmatova, évoque le destin des victimes de la répression stalinienne et est transposée en ballet par Eifman. 

Non seulement les spectateurs pourront apprécier l’oeuvre du Eifman Ballet de Saint-Pétersbourg, mais les Grands Ballets en profitent aussi pour proposer une petite exposition mode à l’occasion de Requiem. L’entreprise Finezza, née dans l’ouest de la France et devenue aujourd’hui un incontournable de la mode masculine canadienne, y présentera une exposition retraçant son histoire, vieille de 150 ans.

L’exposition comprendra quelques-unes des confections fabriquées à la main à Montréal, de vieux livres de patrons ainsi qu’une série de photos familiales du vingtième siècle. À voir du 21 au 25 février, au Piano nobile de la Salle Wilfrid Pelletier.

Vous pouvez acheter des billets pour Requiem, qui sera présenté du 21 au 25 février, ICI.

— 

Photos : Sasha Onyshchenko
Danseur : James Lyttle, habillé par Finezza

Comments

comments

Article précédentLook du jour : 15 février 2018
Article suivantLook du jour : 16 février 2018
Étudiante en journalisme, blogueuse et passionnée par la mode, Lauriane passe la majorité de son temps à écrire, à lire des magazines et à naviguer le net à la recherche d’inspirations. Après un stage chez Fashion Is Everywhere, elle s’est joint officiellement à l’équipe en tant qu’adjointe mode et beauté. L’art et le voyage la passionnent tout autant et l’entrainent constamment à vivre de nouvelles expériences, comme celle d’une session universitaire à Paris. Le shopping étant son activité favorite, elle vous présente chaque semaine des looks tendances à recréer!