COSxLolitta-1

Ça fait 4 ans (depuis que j’ai découvert la boutique à Paris) que j’attends l’arrivée de COS à Montréal… Et le grand jour est finalement arrivé puisque la marque suédoise ouvrira ses portes le 9 octobre prochain, juste en face de la Maison Ogilvy!

Avec mes looks colorés et flamboyants, on pourrait croire que le minimalisme ce n’est pas pour moi… et c’est peut-être un peu vrai. Mais à mon avis, il y a une énorme différence entre le minimalisme “basique” et celui de COS, qui est architectural et avant-gardiste.

Quand COS (qui est l’abréviation de Collections of Style, en passant) m’a approchée pour mettre en scène mes pièces préférées de la collection automne 2015, j’étais donc trop contente! Non seulement de pouvoir essayer les vêtements avant tout le monde, mais aussi de savoir que la marque était intéressée par le point de vue montréalais!

Je suis donc passée au showroom choisir mon look et j’ai directement craqué pour ce maxi-manteau en laine gris pâle! Quand je l’ai enfilé, je savais que le Stade Olympique était l’endroit parfait pour le photographier. Voici le résultat…

COSxLolitta-2

COSxLolitta-3

Le reste du look est composé d’un pantalon-jupe palazzo et de boucles d’oreilles en feutre de la marque. Mon haut est un col roulé Bodybag by Jude, que j’ai depuis au moins 15 ans… (ça ne me rajeunit pas)

COSxLolitta-4

Parce qu’il était trop difficile de m’arrêter à ces trois pièces, j’ai décidé de shooter un 2e look. Le pantalon est le même, mais il est cette fois marié à un poncho beige en cachemire et un collier en feutre gris.

COSxLolitta-look2-3

COSxLolitta-look2-2

COSxLolitta-look2-1

COSxLolitta-look2-4

Jeudi, je serai à la soirée de pré-ouverture officielle, alors n’oubliez pas de me suivre sur Instagram (@lolittadandoy & @fie_mtl) et sur Facebook pour découvrir la boutique avant tout le monde!

Lolitta xx

————————

Manteau, pantalon, poncho et accessoires: COS

Haut à col roulé : Bodybag by JUDE

Maquillage: Véronike Bouchard

Coiffure: Daniel Benoît & Monia Grieco @ Salon Pure

Photos: Lauriane Bélair

Comments

comments