Tiffany-CT60

La maison Tiffany est reconnue davantage pour ses diamants et bijoux que pour ses garde-temps, qu’elle ne produit d’ailleurs même pas à chaque année. Pour preuve, sa dernière collection de montres remonte à 1993. Et pourtant, leur savoir-faire est digne des plus grands horlogers de la planète.

Tiffany-CT60-savoirfaire

Mais 2015 est une de ces années spéciales, et comme c’est la Fête des Pères, nous nous sommes dits qu’on vous proposerait le cadeau ultime qui rendrait papa complètement fou: les montres Tiffany CT60.

Tiffany-timepiece-gift-FDR

Il y a 70 ans, pour célébrer la fin imminente de la Seconde Guerre mondiale, le président Franklin Delano Roosevelt recevait une montre Tiffany qu’il allait porter à l’historique conférence de Yalta, où il se rendait avec Churchill et Staline pour régler le sort du monde d’après-guerre.

Tiffany-timepiece-gifted-to-FDR

Rendant hommage à cette pièce unique, Tiffany a conçu la toute nouvelle collection de montres CT60, dont la plus belle, à mon humble avis, est celle qui est directement inspirée de la montre présidentielle. La CT60 Calendar est composée d’or rose 18 carats et d’un bracelet en alligator noir. Ce mariage des plus luxueux a évidemment son prix: 24 000$. Mais sachez que les montres de la collection se détaillent à partir de 5300$ et qu’il existe également des modèles pour femmes.

Tiffany-CT60-CalendaLe lancement de la collection CT60 nous a donné l’occasion de nous replonger dans l’histoire fascinante de la maison fondée à New York en 1837 par Charles Lewis Tiffany. Avoir la chance de posséder une de ces montres rares et précieuses, c’est beaucoup plus que de voir les heures défiler à son poignet, c’est aussi célébrer le parcours d’une maison et de ses artisans qui, au fil des ans, avec grand soin et sans relâche, ont accompagné le pas de l’histoire, celle de New York et celle du monde, une seconde précise à la fois.

Joe

Comments

comments

Article précédentMiley Cyrus, 17 juin 2015
Article suivantCopiez son look : Maria Menounos
Jonathan a eu la piqûre mode tardive, à force d’accompagner sa blonde (brune, rousse, rose) Lolitta dans ce monde en perpétuel mouvement qui lui a permis de faire de fascinantes rencontres et découvertes. Passionné d’écriture et grand amateur d’art et de culture, Jonathan signe les articles culturels du blogue. Il est aussi le chroniqueur mode et beauté masculine de Fashion Is Everywhere, et se compte bien chanceux d’être le seul gars de l’équipe, entouré de quatre extraordinaires collaboratrices. Il est aussi le réviseur et traducteur du blogue... faque s’il y a une faute, c’est de sa faute! Ah oui! Il trippe golf ;)